La découverte

L’après-midi du 24 décembre 1963, cinq jeunes qui flânaient sur la colline de Romperropas, également appelée colline de l’Aguila (colline de l’Aigle), furent surpris en observant de la vapeur qui émanait d’un trou. Cette émanation était due à la différence de température existant entre l’intérieur, environ 17ºC, et le froid qui régnait à l’extérieur.

À l’aide de cordes et de lampes de poche, ils s’introduisirent à l’intérieur de ce qui ressemblait à une chatière d’à peine 60 cm de diamètre. Ils purent continuer à descendre et parcoururent 50 à 60 mètres à quatre pattes, jusqu’à la grande voûte principale. Ils se perdirent ensuite entre les cavités et quelques heures plus tard, finirent par retrouver le trou par lequel ils étaient entrés.

La grande nouvelle fut annoncée aux autorités, aux propriétaires du terrain, aux experts, etc. Depuis le 18 juillet 1964, après de nombreux travaux d’aménagement, la grotte de l’Aguila est ouverte au public toute l’année.

MORPHOLOGIE

Une grotte est une cavité karstique qui se forme suite à un lent processus géologique pouvant durer des milliers d’années, comprenant des filtrations d’eaux de pluie et de courants souterrains. Lorsque la grotte de l’Aguila a cessé de jouer son rôle de conduit souterrain, les filtrations des eaux superficielles chargées de CO2 ont dissous peu à peu le carbone calcique et donné naissance, entre autres spéléothèmes, à des stalactites, des stalagmites, des gours, des coulées ou des excentriques. On estime qu’un spéléothème augmente d’environ un centimètre tous les 150 ans.

IL Y A DES MILLIERS D’ANNÉES

Il y a quelques milliers d’années, le sol a cédé de quelques centimètres, entraînant la rupture de nombreuses colonnes, parmi lesquelles certaines présentent à mi-hauteur une séparation plate et nette.

PLUS DE 500 MILLIONS D’ANNÉES

La grotte se compose de roches carbonatées paléozoïques attribuées au Cambrien inférieur, ce qui signifie qu’elle s’est formée il y a 500 ou 540 millions d’années, lorsque les invertébrés, tels que les trilobites, représentaient l’espèce dominante existant sur la Terre.

info@grutasdelaguila.com
Carretera Cuevas del Aguila, S/N,
05400 Arenas de San Pedro
Ávila, España
+34 920 37 71 07