Géologie de la

grotte de l’Aguila

LES ORIGINES

La grotte de l’Aguila se trouve sous une colline constituée de dolomies qui se sont formées sur une plateforme marine carbonatée du Cambrien il y a plus de 500 millions d’années.

Dans certaines conditions environnementales, particulièrement au contact de l’eau, la lente érosion de ce type de roches solubles peut donner naissance à des cavités.

Formation de la Grotte

Les eaux souterraines des cours d’eau Avellaneda et Arenas ont donné forme à une série de cavités au niveau de la nappe phréatique. L’élargissement de ces cavités a entraîné l’effondrement de la roche préexistante, donnant naissance aux grandes salles qui forment la grotte de l’Aguila. Les derniers effondrements significatifs se sont produits il y a plus de 75 000 ans.

DÉCOUVREZ SON HISTOIRE

Paysage Spéléologique

La grotte de l’Aguila se caractérise par des couleurs et des textures inhabituelles dans d’autres grottes de la péninsule Ibérique, d’aspect plus monotone. L’évolution lente et complexe à laquelle elle a été soumise, alternant phases de création et de destruction, a donné lieu à une grande diversité de paysages, qui reflètent un incessant processus de transformation.

Les Concrétions

La grotte de l’Aguila abrite une grande variété de spéléothèmes : stalagmites, stalactites, colonnes et coulées, anthodites, excentriques, structures aciculaires, disques, y compris « mondmilch » (lait de lune). Cette diversité minérale est le résultat des variations du microclimat de la grotte et du contexte dans lequel sont apparues ces concrétions.

VISITEZ LA GROTTE

Le climat dans le passé et le présent

La grotte se maintient à une température très stable, oscillant entre 15 et 16ºC. Son humidité relative atteint les 100 %. Au cours de ces 30 dernières années, en raison du changement climatique, sa température s’est modifiée de 2ºC. Ses stalagmites ont permis de découvrir que la cause de la période glaciaire la plus importante de Gredos, qui a eu lieu il y a 26 000 ans, est liée à des précipitations intenses associées à une longue période de grand froid. En raison de ses caractéristiques uniques, les scientifiques se servent de la grotte de l’Aguila comme d’un laboratoire naturel depuis de nombreuses années, pour étudier le changement climatique actuel et passé.

David Domínguez Villar.
Chercheur au Centre national de recherche sur l’évolution de l’Homme
info@grutasdelaguila.com
Carretera Cuevas del Aguila, S/N,
05418 Arenas de San Pedro
Ávila, España
+34 920 37 71 07